Xmas Tour "SnoWhere Else" - Cologne >>> 8 décembre 2007

première partie par Gilles

seconde partie par René Baudouin

[Photos et films du concert par René]

Je suis arrivé vers 10h30 du matin après être parti vers 7h de Bruxelles avec mes deux frères et un ami. Au programme : garer la voiture près du lieu de concert, prendre le métro et se diriger vers le centre après avoir mangé un petit Burger King (aaaaahhhh la viande grillée à la flamme, un délice, SNIF jamais à Bruxelles). Superbe cathédrale en gothique flamboyant si je ne m'abuse (la deuxième plus grande d'Europe après la Basilique Saint-Pierre de Rome). Marché de Noël, correct sans plus, je m'attendais à mieux je dois dire. Enfin, le Glühwein (vin chaud) était bien corsé. Une foule de gens, une belle cohue. Pour un samedi, c'est un peu normal. Ville sympa mais pas transcendante...

Vers 18h00, après un petit resto italien, nous reprenons le métro pour nous rediriger vers la salle de concert. Nous y arrivons vers 18h30 où une file imposante attend devant les portes. La pluie commence à s'inviter après une belle journée sans ondée avec même quelques éclaircies. Qu'importe, maintenant c'est à l'intérieur que ça se passe. 1h30 d'attente interminable avant que le concert ne commence. En plus, nous ressentons un petit malaise avec le public allemand : regards fermés, assez tendus et assez oppressants mais néanmoins nombreux ce qui fait quand même plaisir. La salle la plus remplie que j'ai connue à ce jour (en "seulement" 5 concerts depuis 2004).

Dès le premier morceau, je fus tout de suite impressionné par les LIGHTS, un travail remarquable qui tiendra la route tout le long du show. Je tiens également à préciser que j'ai réussi à me retenir de fréquenter les Forums de Marillion depuis le début de la tournée pour avoir l'effet de surprise et je le conseille vivement à toute personne capable d'accomplir cette gageure :-) car ça vaut vraiment le coup.

Un premier quart d'heure marqué du sceau BRAVE et pas seulement Bridge et Living with the Big Light mais aussi RUNAWAY (mon premier amour de BRAVE) et la première partie de GOODBYE TO ALL THAT. Superbe entrée en matière. Vient ensuite THE FRUIT OF THE WILD ROSE, morceau intéressant, première fois en live depuis un petit bout de temps mais qui ne m'a guère transporté. Place à OUT OF THIS WORLD, morceau génial mais interprétation plutôt moyenne cette fois-ci à mon avis. Beaucoup mieux jouée en 2005 lors du NOT QUITE XMAS TOUR. Vient ensuite le "petit nouveau", REAL TEARS FOR SALE, superbe morceau, bien dans la veine Progressive, paroles à pleurer - H n'hésitera pas à dire qu'il s'agissait d'une chanson bien trop déprimante pour une tournée de Noël - belles pièces de clavier de KELLY, ressemblant à de la musique asiatique. Un futur classique. ASSUREMENT.

Pour clôturer la première partie, un SWE et SE (avec le beau prélude OH COME EMMANUEL), interprétés à la perfection.
PAUSE PIPI 10 MIN.

Une deuxième partie beaucoup moins planante mais beaucoup plus pêchue, comme si le groupe voulait mettre le feu à une salle un peu morne sauf peut-être dans les premiers rangs - où nous étions d'ailleurs :-) Dans l'ordre, HOOKS IN YOU (qui donne bien la pêche et l'envie de sauter comme un cabri, ce que je me suis - presque - retenu de faire malheureusement en voyant que tout le monde me regardait comme un simple d'esprit :-). MOST TOYS qui donne décidement très bien en live, THE OTHER HALF, très bien, CANNIBAL SURF BABE, bonne chanson qui rend bien mieux en live qu'en version studio mais qui me laisse un peu froid, je dois bien l'avouer.

Vient ensuite la trilogie THIS TOWN / RAKES /100 NIGHTS, classique mais toujours très belle suite. Et après voici THE EPIC TRACK OF THE NIGHT : TSE. Superbe pour une première expérience en LIVE si ce n'est que ce cher MARK KELLY a eu un petit problème avec la partie clavier dans le passage instrumental après "Ghost of Xmas, you're the only one", il a très bien réagi, est resté calme, se contentant de sourire et de prendre ça à la légère. Bonne attitude. Heureusement, le beau solo de ROTHERY n'en a, quant à lui, pas pâti. Et pour terminer, un QUARTZ et le sempiternel NEVERLAND, que je me suis coltiné 5 concerts sur 5, j'en ai un peu ma dose car je ne comprends pas comment il peut dépasser INVISIBLE MAN ou OCEAN CLOUD dans les morceaux préférés du groupe, cela dit il s'agissait de la meilleure interprétation à ce jour me concernant.

Et la petite Noël, je vous laisse le soin de l'apprécier par vous même. Après, séance shopping : T - SHIRT tournée + SWE in LONDON que je vais m'empresser de regarder dès que j'ai le temps. Petite photo avec LORD ROTHERY HIMSELF.

En bref, un Concert GENIAL, tout en énergie - même si la fatigue peut se lire sur les visages du groupe (Rothery par ex), LIGHTS, je le dis et le répète, SUBLIMES tout comme le son, comme toujours. REGRETS, si je dois les citer : pas d'Invisible Man ni d'Interior Lulu mais bon, on ne peut pas tout avoir :-)

Gilou

Pour ma aart je suis arrivé à 14h30 à Cologne et me suis garé à 50 m de l'entrée de la salle. Grâce à mon mail de winner (précommande de M15), j'ai pu entrer dans la salle à 16h00 (pour ne plus avoir froid), et surtout pour pouvoir assister à la mise en place du concert. Avec un petit plus pour moi et ma famille, le superbe Ocean Clouds pour nous tous seuls.

Pour le reste, je partage les commentaires de Gilou, avec encore moins de critiques négatives, j'ai tout simplement trouvé l'ensemble génial. Petit plus, étant complètement devant ROTHERY, j'ai récupéré 3 médiators, une bouteille d'évian de la même personne pour rafraichir ma fille de 12 ans qui a manqué de tomber dans les vapes (because la chaleur - très sympa de la part de Steve ROTHERY) plus quelques Kazoo lancés pour le final de Noël.

René

[Photos et films du concert par René]

[Retour au sommaire]